top of page

La fin d’une relation, un échec? Non.

Après une année d’exploration et de découvertes communes, l’être humain qui partageait mon quotidien s’est éclipsé de ma vie. Du jour au lendemain, cette personne est devenue comme un inconnu. C’est bizarre les fin de relations quand on y pense.


On pourrait croire que cette finale soit un échec en soi, mais je ne le vois pas comme ça.


Est-ce que je me sens top en ce moment? Ça dépend des moments.

Est-ce que je regrette d’avoir explorer le tout? Absolument pas!


Je voulais écrire cet article parce que j’ai toujours été fasciné par l’intensité des relations humaines. Les liens que l’on crée avec les autres contiennent tellement de leçons. Il existe là une source potentielle pour nous de grandir et de devenir de meilleurs amis, parents, enfants, collègues, patrons, amants, amoureux, voisins, conducteurs zens (je travaille encore sur ça, lol) et humains en général.

Cet article sera plutôt personnel, mais je suis certain que vous-y trouverez des éléments qui ouvriront votre coeur et votre conscience à la beauté qu’on peut trouver dans les deuils relationnels. Allons-y!

 

Ça vaut la peine?


Aimer, c’est beau.

Ça fait du bien.

Ça peut faire mal, oui.

Mais c’est vraiment, vraiment beau.


Aimer, ça éveille les sens.

Au travers le simple:

Le toucher, les regards,

Les mots doux.


Aimer, ça élève!

Le plaisir partagé,

Exponential au carré,

Ça fait des belles photos aussi.


Aimer, c’est humain.

On a tellement d’amour à donner.

Ça fait du bien le partager.


Aimer, c’est pas toujours facile.

On aime différemment,

On aime pas les même choses.


Aimer, c’est parfois pas assez.

Pas assez pour perdurer.

Mais l'amour partagé,

il ne disparaît pas.

Il restera là, comme un tableau magnifique

Qu'on aura peint à deux,

Au fond de soi.


Manifestation de beauté,

Qu'on se devra de partager.


 

(Scusez mon p’tit poème quétaine!)


Ouvrir son coeur, c’est un acte de bravoure qui se ressent.

L’amour est dans tout. On a tellement d’opportunités d’aimer.

Je ne regretterai jamais d’avoir ouvert mon coeur et d’avoir aimé.


Et si on y voit pas le beau?

Les leçons personnelles existent inévitablement en chaque relation.

Mettez vos lunettes et trouvez ;)



Au final

Oui, ça fait mal les finales.

Surtout quand on espérait autrement.


Je le vois comme une opportunité de reconstruire son égo sain.

T’es qui? Tu veux quoi?

Décide et choisis,

Créateur(trice).


L’amour existera toujours.

Surtout si on le cultive au jour le jour.

Plein d’amour,

Alex.

xx

159 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page